HERITAGE Le pagne, notre histoire, notre culture

Histoire

Le pagne

"La barbe dit le jour ce que dit le pagne la nuit" (Proverbe du Burkina Faso)

 

Le pagne ne puise pas ses origines en Afrique et pourtant notre continent a su s’en approprier les valeurs et la culture,  le transformant en véritable héritage générationnel.

 

L’étymologie du mot : du latin pannus qui définit une étoffe, un morceau de tissu.

Les origines du Pagne : il est issu de la rencontre entre l’Europe et l’Afrique. Le procédé vient des Indes Orientales Néerlandaises.

L’histoire raconte qu’en 1799, la Hollande possédait plusieurs colonies en Indonésie.  Les révoltes incessantes qui s’y déroulaient  la poussèrent à recruter et à former des mercenaires sur les côtes d’Afrique de l’Ouest où elle possédait déjà quelques comptoirs commerciaux. C’est ainsi que les hommes du royaume ashanti, situé en Côte-de-l’Or, l’actuel Ghana, sont partis combattre à Bornéo et à Sumatra. Ils en sont revenus en 1836 avec des malles remplies de batiks indonésiens. Ces tissus eurent un succès fulgurant aussi bien auprès de l’aristocratie qu’auprès de tout le peuple ashanti. Le pagne batik, créé grâce au procédé indonésien d’impression des motifs à la cire, allait bientôt acquérir la même valeur que l’or dans toute l’Afrique de l’Ouest pour s’étendre à tout le Continent.

Le pagne africain est donc la rencontre de plusieurs cultures et de leurs savoir-faire. D’un côté, l’Indonésie grâce au batik et aux motifs javanais, et de l’autre l’Afrique à travers les pagnes traditionnels comme le kenté ou le bogolan dans lesquels le pagne moderne puise encore son inspiration.

Mais le pagne n’est pas seulement un bout de tissu ou un vêtement. Une maman africaine a toujours un pagne à portée de main. Il lui sert de couchette, d’enveloppe et de couverture, de sorte que la vue d’un pagne renvoie à tout Africain les images, les odeurs et les sensations de son enfance. Le pagne fait partie intégrante de l’héritage culturel de tous.

Le pagne est aussi un moyen d’expression culturelle réunissant us et coutumes, croyances et traditions. Il est offert lors de mariages coutumiers en guise de dot. D’autre part, il est utilisé pour renforcer les liens qui unissent les membres d’un groupe lors des cérémonies marquant la vie de la communauté telles que les baptêmes, les mariages ou les enterrements. Certains dessins font même l’objet de commandes spéciales liées à un événement : il n’est pas rare de créer un pagne dédié à l’anniversaire d’un Chef d’Etat, à la Fête de l’Indépendance ou à la Fête des Mères.

La symbolique du pagne ne s’arrête pas là : la manière dont il est porté en dit long sur son utilisateur.

Ne dit-on pas qu’une femme se reconnaît au nœud de son pagne ?

Ainsi dans certains pays d’Afrique, la femme qui porte deux pagnes superposés est un cœur pris tandis que celle qui porte un seul pagne noué à la taille est un cœur à prendre. De la même façon, avoir un pagne déchiré est signe de déchéance matérielle voire psychologique.

Les couleurs ont également une signification: le blanc est signe de paix, le bleu de pouvoir, le jaune de fertilité et le rouge d’honnêteté. 

Quant aux motifs, ils véhiculent un message que nous vous invitons à découvrir dans notre rubrique «signature».

C’est à travers nous que les valeurs se pérennisent.
Tant que nous passerons l’héritage, notre histoire ne s’arrêtera pas